中文  
Conférence de presse du 23 mai 2023 tenue par la porte-parole du ministère des Affaires étrangères Mao Ning
2023-05-23 19:40

À l’invitation du conseiller d’État et ministre des affaires étrangères Qin Gang, le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères de l’Éthiopie, Demeke Mekonnen Hassen, effectuera une visite officielle en Chine du 24 au 28 mai.

CCTV : Selon les rapports, la mise en service et les tests conjoints de la ligne ferroviaire à grande vitesse Jakarta-Bandung ont commencé le 22 mai, heure locale, ce qui marque un progrès important dans la construction du chemin de fer et jette des bases solides pour l’inauguration de l’ensemble de la ligne. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Mao Ning : La ligne ferroviaire à grande vitesse Jakarta-Bandung est le premier projet chinois de ligne ferroviaire à grande vitesse à l’étranger dont l’ensemble du système, des facteurs de production et de la chaîne industrielle est fourni par la Chine. Il s’agit d’un projet phare de la coopération de haute qualité entre la Chine et l’Indonésie dans le cadre de la construction conjointe de « la Ceinture et la Route » et d’un excellent exemple de coopération gagnant-gagnant entre la Chine et les pays de la région, fondée sur le principe d’une large consultation, d’une contribution commune et d’un partage des bénéfices. Il s’agira de la première ligne ferroviaire à grande vitesse en Indonésie et en Asie du Sud-Est. Le projet est maintenant entré dans la phase finale de la construction. Nous sommes convaincus que, grâce aux efforts conjoints des deux pays, la ligne ferroviaire à grande vitesse Jakarta-Bandung sera mise en service comme prévu, qu’elle améliorera la vie de la population locale et qu’elle permettra d’accélérer le développement de l’Indonésie et de l’ensemble de la région.

Yonhap News Agency : Selon les rapports, le portail de recherche NAVER de la Corée du Sud n’est plus accessible en Chine. Ce site web est similaire au site chinois Baidu et est populaire parmi les citoyens de la Corée du Sud en Chine. Pourquoi ce site n’est-il pas accessible ?

Mao Ning : Je n’ai pas pris note du rapport que vous avez mentionné et je n’ai pas d’informations à vous fournir.

Nikkei : J’aimerais en savoir plus sur la récente visite du Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine en Chine. Quel est le programme précis de cette visite et quelles sont les attentes de la Chine à cet égard ?

Mao Ning : La Chine et la Russie sont les plus grands voisins l’un de l’autre. Notre coopération a une forte résilience, un grand potentiel et un vaste espace. Nous souhaitons la bienvenue en Chine au Premier ministre Mikhaïl Michoustine et nous espérons que cette visite remportera un grand succès et qu’elle donnera un nouveau élan à la coopération et aux échanges entre nos deux pays.

Nous vous remercions de l’intérêt que vous portez à la visite. Nous publierons en temps utile des informations sur la visite. Veuillez les suivre.

Reuters : Le département américain de l’énergie a annoncé à la société de batteries au lithium Microvast Holdings qu’il ne lui accorderait pas une subvention de 200 millions de dollars. Reuters a rapporté, en citant une source, que des législateurs américains auraient exprimé des inquiétudes concernant les liens présumés de cette entreprise avec le gouvernement chinois. Quel est le commentaire du ministère des Affaires étrangères à ce sujet ?

Mao Ning : Ce que le gouvernement américain décide de faire aux entreprises américaines est du ressort des États-Unis. Je n’ai aucun commentaire à faire à ce sujet. Je tiens cependant à dire que la Chine s’oppose fermement à ce que certaines personnes aux États-Unis fassent de la Chine un problème.

The Paper : Selon les informations publiées par l’ambassade du Japon en Chine, lorsque le vice-ministre des Affaires étrangères Sun Weidong a convoqué l’ambassadeur du Japon en Chine, Hideo Tarumi, pour une démarche le 21 mai, le Japon a réfuté ces propos, affirmant que la Chine entravait les échanges humains entre les deux pays. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Mao Ning : Le 21 mai, le vice-ministre des Affaires étrangères Sun Weidong a convoqué l’ambassadeur du Japon en Chine, Hideo Tarumi, et a fait une démarche sérieuse sur le sommet du G7 à Hiroshima qui mettait l’accent sur les questions liées à la Chine. Nous avons publié un communiqué de presse auquel vous pouvez vous référer.

Quant aux arguments auto-justificatifs du Japon, la partie chinoise les a réfutés sur-le-champ, notant que les États-Unis et le Japon ont identifié la Chine comme « le plus grand défi stratégique », ont pointé du doigt la Chine et se sont ingérés dans les affaires intérieures de la Chine dans divers forums et ont tout fait pour contrecarrer et contenir la Chine. Ce sont eux qui doivent changer de cap et s’amender.

En ce qui concerne les échanges humains entre la Chine et le Japon, je voudrais souligner que la Chine soutient les échanges amicaux entre les deux pays dans tous les domaines. C’est notre position constante. L’important est de se traiter mutuellement avec sincérité et crédibilité, et de travailler ensemble pour créer une atmosphère propice à l’amélioration et au développement des relations bilatérales. Le Japon doit sincèrement tirer des leçons, cesser de commettre des actes répréhensibles et collaborer avec la Chine, plutôt que de la considérer comme la seule responsable.

TASS : Le Premier ministre russe Mikhaïl Michoustine a participé au forum commercial Chine-Russie à Shanghai plus tôt dans la journée. Il a indiqué qu’une coopération plus étroite entre la Chine et la Russie serait favorable à l’économie des deux pays. Certains pays occidentaux pourraient exprimer leur inquiétude ou leur désapprobation à l’égard d’une coopération plus étroite entre la Chine et la Russie, et même envisager d’imposer des sanctions en raison de facteurs liés à la Russie. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Mao Ning : La Chine entretient une coopération économique et commerciale normale avec la Russie et d’autres pays du monde. Notre coopération est basée sur l’égalité et le bénéfice mutuel. Nous nous opposons aux sanctions unilatérales et à la juridiction au bras long qui n’ont aucun fondement dans le droit international ou dans le mandat du Conseil de sécurité des Nations Unies. La coopération entre la Chine et la Russie ne vise aucune tierce partie et n’est pas susceptible d’être perturbée ou contrainte par une tierce partie. La Chine prendra toutes les mesures nécessaires pour protéger les droits et les intérêts légitimes et légaux des entreprises chinoises.

CCTV : Le communiqué des dirigeants du G7 à Hiroshima publié le 20 mai souligne l’importance des normes les plus élevées en matière de sûreté et de sécurité nucléaires et note que les dirigeants soutiennent l’examen indépendant de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) visant à garantir que le rejet de l’eau traitée par le système de traitement avancé des liquides (ALPS) sera effectué conformément aux normes de sûr