中文  
Conférence de presse du 6 février 2024 tenue par le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Wang Wenbin
2024-02-06 22:30

Reuters : Le ministre des Affaires étrangères du Guatemala a déclaré lundi à Reuters que le pays envisageait de se rapprocher de la Chine pour développer des relations commerciales officielles, tout en maintenant ses relations existantes avec Taïwan. L’approche susmentionnée du Guatemala serait-elle acceptable pour la Chine ?

Wang Wenbin : Il n’y a qu’une seule Chine dans le monde, le gouvernement de la République populaire de Chine est le seul gouvernement légal représentant l’ensemble de la Chine, et Taïwan est une partie inaliénable du territoire chinois. Le principe d’une seule Chine est un consensus général de la communauté internationale et une norme de base régissant les relations internationales. Il s’agit également de la condition préalable fondamentale et du fondement politique de la coopération de la Chine avec tous les pays, y compris le Guatemala.

Cent quatre-vingt-trois pays dans le monde ont établi des liens diplomatiques avec la Chine, ce qui montre bien que l’adhésion au principe d’une seule Chine est la tendance générale et l’aspiration du peuple. Nous espérons que le nouveau gouvernement du Guatemala suivra la tendance générale et prendra le plus tôt possible la bonne décision qui servira les intérêts fondamentaux et à long terme du pays et du peuple guatémaltèque.

CNR : Nangolo Mbumba a prêté serment en tant que nouveau président de la Namibie le 4 février. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : Nous félicitons le président Nangolo Mbumba pour son entrée en fonction. Nous sommes convaincus que sous la direction du président Nangolo Mbumba, la Namibie continuera à bénéficier d’un élan de développement stable et connaîtra de nouveaux succès dans le domaine du développement national.

La Chine et la Namibie entretiennent une amitié traditionnelle profonde et solide. La Chine accorde une grande importance à ses relations avec la Namibie et est disposée à travailler avec la Namibie pour approfondir les échanges et la coopération dans tous les domaines et porter le partenariat stratégique global de coopération entre la Chine et la Namibie à un nouveau niveau.

Reuters : Le navire de recherche scientifique chinois Xiang Yang Hong 03 doit faire escale aux Maldives dans le courant de la semaine. Pourriez-vous préciser le type de travail effectué par les navires de recherche scientifique chinois dans l’océan Indien ?

Wang Wenbin : Les activités de recherche scientifique de la Chine dans les eaux concernées sont menées à des fins pacifiques et visent à contribuer à la compréhension scientifique de l’océan par l’humanité. Ces activités respectent strictement les dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer. Depuis des années, la Chine et les Maldives entretiennent une coopération étroite dans le domaine de la recherche scientifique marine. La Chine apprécie la facilitation et l’assistance accordées par les Maldives aux navires de recherche scientifique chinois entrant dans son port, sur la base de la souveraineté et de l’amitié sino-maldivienne et conformément aux dispositions pertinentes du droit international.

Phoenix TV : Selon les rapports, le secrétaire d’État adjoint américain aux affaires de l’Asie de l’Est et du Pacifique, Daniel J. Kritenbrink, aurait rencontré quatre émeutiers anti-chinois qui ont fui à l’étranger, à savoir Anna Kwok, Elmer Yuen, Frances Hui et Joey Siu. Il a déclaré sur le réseau social X qu’il était honoré de rencontrer des défenseurs de la démocratie et des droits de l’homme à Hong Kong. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : Nous déplorons et nous nous opposons fermement à la collusion flagrante de haut fonctionnaire américain avec les émeutiers anti-chinois ayant tenté de perturber Hong Kong et ayant fui la région.

Ces émeutiers sont soupçonnés de mettre en danger la sécurité nationale. La police de Hong Kong a émis des mandats d’arrêt conformément à la loi. Cette mesure est nécessaire et légitime, et conforme au droit international et aux pratiques coutumières. La législation américaine en matière de sécurité nationale est également appliquée de manière extraterritoriale. En soutenant les émeutiers de Hong Kong, les États-Unis foulent aux pieds non seulement le principe de l’État de droit, mais mettent également à nu leur politique de deux poids deux mesures en matière de droits de l’homme et d’État de droit.

Les affaires de Hong Kong sont purement des affaires intérieures de la Chine qui ne tolèrent aucune ingérence extérieure. Nous demandons instamment aux États-Unis de réfléchir à ce qu’ils ont fait et de respecter pleinement la souveraineté de la Chine et l’État de droit à Hong Kong. Les États-Unis ne doivent pas devenir un refuge pour les criminels. La Chine est fermement décidée à sauvegarder sa souveraineté, sa sécurité et ses intérêts en matière de développement. Toute tentative d’ingérence dans les affaires de Hong Kong et de remise en cause de l’État de droit à Hong Kong fera l’objet d’une réponse résolue de la part de la Chine.

AFP : L’Australie a exprimé son « indignation » à la Chine à propos de la condamnation à mort avec sursis d’un Australien d’origine chinoise. Quel est le commentaire de la Chine à ce sujet ?

Wang Wenbin : Nous avons partagé hier des informations sur le procès et la condamnation de l’accusé australien Yang Jun dans une affaire d’espionnage. Je voudrais souligner que la Chine est un pays qui respecte l’État de droit. Les autorités judiciaires chinoises traitent les affaires conformément à la loi. Nous demandons instamment à l’Australie de respecter pleinement la souveraineté judiciaire de la Chine.

CCTV : Nous avons remarqué qu’à travers le monde, de plus en plus de gens célèbrent le Nouvel An lunaire chinois, également appelé fête du Printemps. La célébration de cette fête traditionnelle est devenue très à la mode ces derniers temps. Quel est votre commentaire à ce sujet ?

Wang Wenbin : La fête du Printemps est une période de retrouvailles familiales, considérée comme le « moment chinois » du calendrier annuel. Elle est également célébrée dans le monde entier comme un jour férié. Vous venez de poser une très bonne question. Nous avons préparé quelques diapositives pour vous montrer comment la fête du Printemps est célébrée dans le monde.

La fête du Printemps de cette année sera la première depuis que l’Assemblée générale des Nations Unies a décidé d’inscrire le Nouvel An lunaire sur la liste des jours fériés flottants des Nations Unies. L’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture, le Bureau des Nations Unies à Vienne et d’autres organisations ont récemment célébré officiellement le Nouvel An lunaire chinois pour la première fois. Actuellement, le Nouvel An lunaire est un jour férié dans plus de 20 pays et est célébré sous diverses formes par environ un cinquième de la population mondiale. De l’est à l’ouest, dans les hémisphères nord et sud, les pays du monde entier s’illuminent en rouge chinois et les gens partagent l’atmosphère joyeuse et ressentent la richesse et le dynamisme de la culture chinoise.

Aux Nations Unies, les envoyés diplomatiques ont découvert les traditions de la fête du Printemps, telles que la fabrication de raviolis, l’écriture du caractère Fu et le découpage de papier. Le Premier ministre néo-zélandais Christopher Luxon s’est joint à des milliers de Chinois d’outre-mer lors du festival du Nouvel An chinois et de la journée du marché à Auckland pour accueillir l’année du dragon. La Biélorussie a organisé le concert symphonique « Embrasser le Nouvel An chinois » avec des musiciens des deux pays pour le plus grand plaisir du public. Des foires aux temples de la fête du printemps ont été organisées à Heidelberg, en Allemagne, pour présenter aux touristes les coutumes traditionnelles telles que le diabolo, les couplets de la fête du printemps et l’écriture du caractère Fu, qui signifie bonne fortune. Le Musée d’art métropolitain de New York a organisé une exposition intitulée « Célébration de l’année du dragon », qui a donné lieu à un spectacle de danse du dragon, à des impressions sur bois et à d’autres activités brillantes. Des lanternes ont été suspendues dans les rues de Malaisie et des jeunes ont exécuté une impressionnante danse du dragon avec un dragon de près de 200 mètres de long. Une grande célébration a eu lieu sur la place Marco Zero, un célèbre point de repère de Recife au Brésil. Un grand spectacle de lumière mettant en scène douze mascottes du zodiaque chinois a été organisé et les gens ont chanté et dansé.

La fête du Printemps incarne les traditions et les valeurs d’harmonie, d’amour et de paix de la culture chinoise. Le fait que cette fête soit célébrée ailleurs dans le monde est un exemple frappant de l’apprentissage mutuel entre différentes civilisations et de la prospérité culturelle mondiale. Nous espérons que les gens du monde entier partageront la joie de la fête du Printemps, ressentiront la chaleur du printemps à venir et inaugureront ensemble une nouvelle année lunaire de bon augure.

AFP : La Russie et la Chine ont critiqué les États-Unis hier lors d’une réunion du Conseil de sécurité de des Nations Unies pour avoir attisé les tensions au Moyen-Orient. Pouvez-vous nous donner plus d’informations à ce sujet ?

Wang Wenbin : Nous avons déclaré à plusieurs reprises que la situation au Moyen-Orient est extrêmement complexe et délicate. Nous exhortons les parties concernées à rester calmes, à faire preuve de retenue, à se conformer sincèrement à la charte des Nations Unies et au droit international, à respecter la souveraineté et l’intégrité territoriale des autres pays, et à empêcher que la situation dans la région ne s’aggrave ou ne devienne incontrôlable.

Suggest To A Friend
  Print